Rechercher
  • J'organise mon voyage

Billet jetable ou abandonné… Ville cachée… Où en sommes nous ?

Voici un titre bien mystérieux... et pourtant... Vous en avez sans doute entendu parler récemment : Lufthansa a intenté une action en justice contre un client qui avait acheté un billet New York – Oslo via Francfort et est descendu à l’escale car ce billet était moins cher que le direct New York Francfort correspondant. Un cas qui a attiré l'attention des médias.


Lufthansa a perdu au tribunal, mais des informations parvenues plus tôt cette année indiquaient que la compagnie aérienne envisageait de faire appel. Quand j'ai lu que la Lufthansa attaquait en justice son propre client, je me suis dit:"C’est incroyable !", Je ne pensais pas cela possible qu’une société attaque son client, si celui-ci avait payé !


Alors concrètement, que s’est-il passé et surtout comment pouvons nous recourir à ces méthodes qui permettent de faire baisser le coût d’un billet d’avion ?





Ville cachée ? de quoi s’agit-il ?

La technique de la ville cachée correspond à ce qu’il s’est passé dans le cas cité plus haut. Il s’agit de profiter du fait que les vols avec escales sont généralement moins chers que les directs et de descendre à l’escale. Les poursuites des compagnies aériennes envers ceux utilisant cette technique sont loin d’être systématiques. Elles ne poursuivent généralement qu'après de multiples relances. Il n’y a donc aucun risque qu'un transporteur poursuive un passager qui n'a recourt à cette astuce qu’une seule fois. Egalement, Cette technique ne fonctionne que si vous n’avez aucun bagage enregistré en soute, car il vous sera impossible de le récupérer à l’escale. Sur un vol simple, aucun soucis à recourir à la ville cachée. Sur un vol aller retour où vous décidez de descendre à l’escale à l’aller (par exemple dans le cas d’un road trip), il y a un risque potentiel que votre billet retour soit annulé… Vous avez été averti!


Billet jetable ? de quoi s’agit-il ?

Sur les vols long-courriers, les compagnies aériennes facturent généralement beaucoup plus cher un aller simple qu'un aller-retour. Lorsqu'ils doivent prendre l'avion, les voyageurs ayant recours à cette astuce et n’ayant pas besoin de billet retour achètent néanmoins un billet aller-retour et «abandonnent» le retour, économisant potentiellement des centaines d’euros. Les compagnies aériennes savent que les gens le font, et elles traquent et punissent les récidivistes.


Kiwi facilite ce genre de recherche en incluant les résultats utilisant le méthode du billet jetable. Lorsqu'un client recherche un aller simple, le moteur de recherche peut afficher les meilleurs résultats en choisissant les options à jeter, en choisissant un retour factice en fonction de ce qui est le moins cher. Le client lambda peut s’embarquer dans une réservation incluant un billet jetable sans réellement comprendre les tenants et aboutissants de ce qu’il fait… mais vous, maintenant, vous êtes au courant !


On ne le répétera jamais assez, utilisez les sites comparatifs autant que vous le souhaitez, mais lorsqu’il s’agit d’acheter votre billet, passez autant que possible directement par les compagnies aériennes. Les agences de voyages Web sont soumises à des pressions énormes dues à la concurrence féroce qui sévit sur la toile. Ceci implique des risques conséquents de faillites mais aussi liés à l’inefficacité généralement chronique de leurs services client.

0 vue

©2018 by Jorganisemonvoyage.com

Pour être tenu au courant de l'actualité de l'organisation des voyages inscrivez vous à notre liste de diffusion

Besoin d'un coup de main pour organiser un  voyage qui vous ressemble?

Rejoignez notre groupe Facebook

facebook logo.png